Palmyre & Co

Accueil » Malka Marcovich

Malka Marcovich

malka

Malka Marcovich est née en 1959 dans les Hauts-de Seine.
Après des études d’histoire et d’arts plastiques, elle devient décoratrice de théâtre et costumière.En 1986 elle est diplômée de l’EHESS (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales), sous la direction de Pierre Nora, sur les sensibilités collectives des années 59/60 au regard du succès du Dernier des Justes d’André Schwarz-Bart.

Après avoir été assistante de production pour l’émission « Océaniques » avec Pierre-André Boutang, et pour le Musée de la Diaspora à Tel Aviv, avec Haggaï Pinsker et Igal Lossin, elle réalise plusieurs courts métrages, et rédige des synopsis de documentaires et de fictions.

Elle travaille aux côtés de Simone et André Schwarz-Bart, pour l’encyclopédie Hommage à la femme noire , éditions Consulaires, 1989.

Au tournant des années 1990, après avoir été l’assistante de deux grandes figures du féminisme français des années 1950, Denise Pouillon-Falco et Suzanne Képès, elle s’engage au niveau international comme consultante pour différentes ONG droits humains et droits des femmes et devient une spécialiste des institutions internationales.
En 2003, elle organise pour l’Association des Maires des grandes villes de France, la Mairie de Nantes et la Mairie de Paris, le premier colloque international en France sur les « politiques urbaines et la prostitution ».
En 2006, elle coordonne la campagne internationale « Acheter du sexe n’est pas un sport », sous l’égide de la Coalition Against Trafficking in Women, dont elle est membre du bureau exécutif jusqu’en 2013.
Elle est la rapporteure d’un des premiers rapports sur la traite des femmes en Irak (Trafficking of women and girls in Irak), en 2010 pour la Norwegian Church Aid.
Après avoir animé le Réseau Méditerranéen contre la traite des femmes, et co-fondé avec la journaliste Natacha Henry le Réseau Zeroimpunity, elle décide de créer avec Jean-Marie Dubois, en 2014, la société Palmyre & Co, promotion culturelle.

Malka Marcovich a participé à la rédaction du Livre noir de la condition des femmes, sous la Direction de Christine Ockrent, éditions XO, 2005, au Dictionnaire de la  violence, sous la direction de Michela Marziano, PUF 2010, au Dictionnaire universel des créatrices, éditions des Femmes 2014.

Malka Marcovich a également publié Les Nations DésUnies, comment l’ONU enterre les droits de l’homme, Editions Jacob Duvernet 2008, et Parisiennes, de Marie Stuart à Simone de Beauvoir, ces femmes qui ont inspiré les rues de la capitale, Editions Balland, 2011

Malka Marcovich est membre du jury du Prix Laïcité République, et fut membre du jury du Prix Simone de Beauvoir jusqu’en 2014.

Elle  publie en 2016 Les bus de la honte, coécrit avec Jean-Marie Dubois aux éditions Tallandier.

%d blogueurs aiment cette page :