Palmyre & Co

Accueil » Musique

Musique

musique



Barbara Hendricks
ARV-013

Blues everywhere I go

Arte Verum
continuer à
« ouvrir les yeux et à avancer vers la lumière »
© Adrien Noterdaem

© Adrien Noterdaem

Enregistré en live à Stockholm en 2015, ce programme Blues Everywhere I Go nous fait voyager à travers ces plantations de coton du delta du Mississippi et nous fait découvrir la diversité des thèmes portés par le blues : d’une expression poignante de la détresse humaine avec des chansons comme Dinks Blues ou le Cross Road Blues de Robert Johnson, jusqu’à l’aspect politique du blues – et son lien important avec la lutte pour les droits civiques aux Etats-Unis menée par Martin Luther King – avec Strange Fruit, Down In Mississippi et I Wish I Knew How It Would Feel To Be Free de Nina Simone.
Dans le blues, la voix de Barbara Hendricks est comme du bon vin : elle mûrit et s’enrichit de magnifiques couleurs. Accompagnée des musiciens et complices avec qui elle tourne depuis des années, la saveur de sa voix, la variété de ses timbres rend ce répertoire fascinant et envoûtant.

Informations complémentaires, agenda de sa tournée en France sur http://www.barbarahendricks.com/

_________________________________________________

Lela Katsarava
La passion selon Bach

le nouveau disque de
Léla Katsarava et de Jean Ferrandis
Transcription piano-flute : Waltraut and Gerhard Kirchner

de

Six sonates en Trio pour orgue (BWV 525-530)
de
J.S. Bach

film de Stéphan Moszkowicz

Pour plus d’informations voir
https://lelakatsarava.com/

ou sur Youtube
English version
https://www.youtube.com/watch?v=QyQR_AznUeA



Sonia Wieder-Atherton


Janvier 2017

http://soniawiederatherton.com/

________________________________________________

Maniola Camuset-Trebicka
La virtuosité au service du pianiste voyageur
Louis Moreau Gottchalk
9Maniola à Viarmes 6 juin 15R001-026Maniola à Viarmes 6 juin 15

Cette pianiste virtuose d’origine albanaise, consacrée parmi les 100 plus grandes personnalités albanaises dans le monde, allie talent, charme, vivacité, profondeur et émotion.


5Maniola à Viarmes 6 juin 15

_________________________________________________

Lira Mila
Une étoile est née !

lauréate du diplôme supérieur de concertiste de chant 2016 de l’Ecole Normale de Musique de Paris Alfred-Cortot reçue à l’unanimité et avec les félicitations du jury

_________________________________________________
Fanny Azzuro

 piano

fanny-azzuro

_________________________________________________
Abandon à la nuit 
Morena Fattorini, chant
Alain Jean-Marie, piano

Théâtre de la Vieille Grille
1, rue du puits de l’ermite
75005 Paris
http://www.vieillegrille.fr

4

Un dialogue entre la mémoire musicale (chants baroques, airs d’opéra, Lied allemand, jazz, improvisation, polyrythmies afro-américaines et caribéennes…) et la création musicale. http://www.abandon-a-la-nuit.com/

_________________________________________________
Juliana Laska
la danse passionnée du violoncelle de Bach aux Balkans

image

_________________________________________________

Atriango

Un trio à découvrir et à écouter sans modération

_________________________________________________

Les heures musicales du Marais
les-heures-musicales-du-marais-1-1
_________________________________________________
Le concert impromptu

Le Concert Impromptu

_________________________________________________
Itamar Henry
Musicien, compositeur, auteur du projet musical Kohelet
itamar

Fazil Say lauréat du Prix international Laïcité République

Les Xe Prix de la laïcité, organisés par le Comité Laïcité République, ont été remis lundi 26 octobre 2015 à la Mairie de Paris.

Fazil sayLe Prix international a été décerné au pianiste-compositeur turc Fazil Say, pour son engagement en faveur de la liberté de conscience et de la laïcité dans son pays.

Le Prix national a été décerné à Samuel Mayol pour son action en faveur de la neutralité dans l’enseignement supérieur face à la montée d’incidents communautaristes.

La remise des prix a été précédée d’un hommage aux victimes des attentats barbares de janvier 2015, notamment à Charb, ancien directeur de Charlie Hebdo, qui avait présidé le jury du Prix de la laïcité en 2012. Informations consultables sur :http://www.laicite-republique.org/samuel-mayol-et-fazil-say-laureats.html


Extrait d’ »Un trou dans le Jacuzzi », par Philippe Lançon
Charlie Hebdo, 25 février 2015/ N°1179

« Je n’ai pas envie que la télé prolonge la présence de ces hôtes meurtriers et indélicats (…).Je préfère écouter de la musique, et surtout Bach, l’homme dont l’harmonie calme les plaintes et élève les chagrins vers une ligne de beauté, qui n’ai jamais de fuite. Avec lui, je retrouve un monde où le silence n’est pas occupé par les morts, mais par ce qu’il y a de vie en nous. » Quelques jours plus tard, un ami violoniste est venu jouer dans ma chambre. Il a étalé la longue partition de la chaconne de Bach sur mon lit. Elle s’étalait comme un grand pansement sur les draps, les oreillers, sur les traces de mon corps redevenu mobile. Mon ami violoniste jouait debout, remontant peu à peu vers la tête du lit. Ses notes veillaient sur mes blessures. J’écoutais depuis le fauteuil, et pendant quelques minutes je me suis senti sauvé. De qui, de quoi ? Je ne sais pas. »
Enregistrement de la « Chaconne » de Bach par Itzhak Perlman



Virtuoses du cœur – Coline en ré

IMG_16702Le dimanche 8 février 2015, Palmyre & Co promotion culturelle, organisait un concert privé, avec les associations Coline en ré et Les virtuoses du cœur,    avec la pianiste Yu-Chi Chang, élève du conservatoire de Paris, rue de Madrid.



L’ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE JÉRUSALEM À L’UNESCO
POUR LE 70ÈME ANNIVERSAIRE DE LA LIBÉRATION D’AUSCHWITZ

IMAG04365Le 26 janvier 2015, plus de 1300 personnes se pressaient pour venir IMAG0441entendre l’Orchestre symphonique de Jérusalem, sous la direction de Frédéric Chaslin  dans la plus grande salle de l’Unesco. Une soirée qui lançait par la force de la musique, langage universel par excellence, la Journée de souvenir en mémoire des victimes de la Shoah, mais aussi de l’anniversaire des 70 ans de la libération par les troupes russes du camp d’Auschwitz-Birkenau.

C’était la première fois que l’Orchestre symphonique de Jérusalem, créé à la fin des années 30, se produisait à l’Unesco, moment historique et symbolique s’il en est ! (voir livret)

https://jerusalemsymphonyorchestraparisunesco2015.wordpress.com/



LA MUSIQUE PLUS FORTE QUE LA HAINE

—————————–

Marraine Barbara Hendricks
Programme complet 

Livret complet

La musique plus fort que la haine

De gauche à droite :
David Kadouch, Ulf Englund, Barbara Hendricks, Ariane Jacob, Olivier Charlier, Laurent Cabasso,
Jacques Schwarz-Bart, Grégory Privat, Moonilight Benjamin

%d blogueurs aiment cette page :