Palmyre & Co

Accueil » art » Silences musicaux et murmures de terre à la chapelle de Peipin

Silences musicaux et murmures de terre à la chapelle de Peipin

 

sdr

C’est dans le très beau volume de la chapelle romane de l’ancien château-fort de Peipin (Alpes-de-Haute-Provence), que Carole et Antoine Timotéo ont choisi de présenter durant le mois de mai une exposition en commun, répondant au doux nom de « Murmures d’argile ».

Il y a quelques mois, quand Carole et Antoine rencontrent les maîtres des lieux, l’idée d’un grand mobile qui investirait les quelques dix mètres de hauteur de la voûte en pierre de la chapelle prend déjà forme. Carole Timotéo, aux multiples talents (musicienne, chanteuse, céramiste, créatrice de livres d’art) fait évoluer son projet venant ainsi répondre à merveille au travail de son mari Antoine, qui avec un raffinement extrême fabrique des instruments de musique en grès avec des techniques complexes d’enfumage et d’engobe, qui confèrent à ces objets une présence sensuelle et mystérieuse.

Les deux artistes vont élaborer cette exposition en commun. Les grands cercles d’osier que Carole suspend dans la nef sont emplis de multitude de petits motifs en terre cuite blanche aussi légers que des oiseaux évoquant des soupirs sur une partition de musique. L’air les faits parfois vibrer, un son cristallin s’en échappe, la magie opère.
Tandis que les instruments souvent venus d’ailleurs et à priori muets d’Antoine (violon, guitare, lyre crétoise, oud, kora, etc.) installés ça et là dans la chapelle s’emplissent de ces notes venues comme par magie.
Un magnifique « arrosoir musical » sur lequel des cordes sont tendus vient compléter ce tableau poétique et surprenant.

Quelques petits livres d’art délicats, signés de Carole, mixant papier artisanaux, textes inventifs et reliures étonnantes (parfois en terre cuite) amènent une dimension à la fois ludique et précieuse.

Deux univers parfaitement complémentaires, voire fusionnels qui évoquent leur véritable amour commun de la matière, de la terre travaillée, cuite et recuite, recouverte, gravée, vernie, polie, des matériaux naturels transformés avec patience et détermination dans leur atelier « Terre et papier »  et présenté dans leur galerie de la rue de la Mercerie à Sisteron.

Les dimanches 12, 19, 26 mai et 2 juin de 16h à 18h, les deux créateurs vous accueillent dans la chapelle de Peipin, pour vous faire découvrir leur travail délicat et apaisant.

C’est l’occasion de faire aussi une merveilleuse promenade en montant à pied vers le haut de la colline de Peipin, où la flore et la faune de printemps prodiguent une beauté simple et évidente qui fait un bien fou.

Jean-Marie Dubois                  

Murmures d’argile. Carole et Antoine Timotéo. Jusqu’au 2 juin (Accueil les dimanches de 16h à 18h). La Chapelle de Peipin. Lieu-dit « le château ». Rue de l’église . 04200 Peipin. Tél. 06 10 28 95 52. https://lachapellepeipin.com/

 

%d blogueurs aiment cette page :