Palmyre & Co

Accueil » art » Maria Borrély, une écrivaine fondamentale qui retrouve son souffle grâce aux éditions Paroles

Maria Borrély, une écrivaine fondamentale qui retrouve son souffle grâce aux éditions Paroles

42689813_892259930969352_927524313857261568_n.pngLes éditions Paroles  et l’association langage pluriel organisent depuis le 5 octobre 2018 des rencontres à travers les Alpes-de-Haute Provence sur les traces de l’écrivaine incontournable Maria Borrély, (Marseille 1890- Digne-les-Bains -1963)

voir programme

flèche

Vues_de_la_France_en_1900_-_1097_vue_generale_de_Peipin_canton_de_Volonne_departement_des_Basses-Alpes_devenues_Alpes-de-Haute-Provence

 

archives dep 3

"Là, un jour de grand vent se pendit dans sa grange le Tite Meiffrein. Il vivait avec sa mère, la pauvre Antoinette Meiffrein, une femme raisonnable et estimée. Vieille, elle tomba en enfance, mourut de la maladie de la pierre.
La maison est écroulée de fond en comble. C’est tout couvert de bardanes.
Embrassant d’un coup d’œil le village froid où il n’y aura bientôt que pierre sur pierre, la Pélagie se dit que tout ici est éteint : les cris de joie, la voix des jeunes mariés, le bruit des foulaisons et les feux des lampes …
(…) Dans toutes ces maisons à courants d’air, il semble que du monde ne s’arrête pas de parler … »
Maria Borrely, « Le dernier feu », 1931

 

 


	
%d blogueurs aiment cette page :