Palmyre & Co

Accueil » Non classé » Révolution au Paradis

Révolution au Paradis

Représentations voilées de personnages juifs dans le cinéma de la France occupée

De Yehuda (Jean-Bernard) Moraly

éditions Elkana 2014

COUVERTURE_final_revue (3)

La France des années noires n’est pas sombre pour un secteur qui vit un véritable « âge d’or » : le cinéma. Les ouvrages consacrés aux films réalisés sous l’Occupation sont, en général, unanimes : le cinéma français s’est soit évadé de la réalité des années 1940-1944, soit a même manifesté des actes de résistance, qui parsèmeraient ces chefs d’oeuvre réalisés dans de si pénibles conditions. Dans Révolution au paradis, Yéhuda Moraly propose une autre thèse : ces titres, dont certains sont devenus très célèbres ( La symphonie fantastique, Les inconnus dans la maison, Les visiteurs du soir, sans oublier la superproduction des Enfants du Paradis ), contiennent dans leurs scénarii des représentations voilées de personnages juifs, dont l’élimination symbolise celle à laquelle on aspire pour rendre à la société française sa sérénité et son bonheur. Un message identique à celui qui apparaît directement dans les films de propagande antisémite projetés à la même époque.
Yéhuda (Jean-Bernard) Moraly enseigne le théâtre et le cinéma à l’université hébraïque de Jérusalem. Il est l’auteur de pièces de théâtre, d’articles et de livres, dont récemment L’OEuvre Impossible : Claudel, Genet, Fellini, Le Manuscrit, 2013.

Introduction de « Révolution au Paradis » à télécharger :
Révolution au Paradis. Introduction

%d blogueurs aiment cette page :